Les vertus  de la sève de Bouleau










Lire un article très complet >>ici

ATTENTION aux allergies au pollen du Bouleau >>

La sève de bouleau n’est pas un médicament

Pour le foie :   Un excellent dépuratif hépatique donc. La sève de bouleau va capter et neutraliser les toxines, les déchets des graisses saturées, les pesticides, les colorants et autres additifs industriels, les arômes non naturels ou encore les conservateurs accumulés dans l’organisme pendant l’hiver. Autrefois la sève de bouleau était utilisée pour combattre la jaunisse. Elle possède donc une véritable action sur le foie et en augmentant la cholérèse, c’est-à-dire l’excrétion de bile, les toxines et les déchets délogés sont plus facilement éliminés hors de l’organisme. La bilirubine hépatique redescend et l’état bilieux s’améliore. C’est là l’un des multiples principes de causes à effets en médecine naturelle, réglés par le jeu de l’homéostasie.

Pour les reins : Par ses effets diurétiques doux et profonds, elle  nettoie les reins de l’organisme, contribue à diminuer la concentration de l’acide urique, (bon pour les articulations, et du cholestérol) et permet aussi  un drainage profond de l’ensemble de l’organisme et des liquides extracellulaire. sLa double propriété de la sève de bouleau bio est qu’elle possède également une action sur la diurèse, et donc sur les reins, drainant et filtrant divers déchets que sont l’acide urique,


Pour  les affections rhumatismales. Bénéfique pour le système osseux (ligaments, cartilages, articulations). En cas de pathologies rhumatismales, une cure de sève de bouleau s’avère assez efficace puisqu’elle permet l’élimination des déchets acides. C’est aussi un anelgésique qui favorise donc la souplesse des mouvements en combattant l’inflammation des articulations.


Stimule le métabolisme, elle a une action fortifiante, et détoxifie le corps en douceur (eczéma, dartres, psoriasis, dermites du cuir chevelu…) Les éléments reminéralisants de la sève de bouleau expliquent ces effets, mais pas seulement ; ainsi sa richesse en substances décongestionnantes veineuses, anti-inflammatoire, hépatostimulantes et vulnéraires (guérissant les blessures), agissent dans le même sens.  Coté résultats : satisfaisant pour lutter contre la fatigue, on sent effectivement que le corps a retrouvé du carburant.  elle régénère et renforce l'organisme, car elle contient des minéraux essentiels comme le calcium, le magnésium, le potassium, le sodium (mais aussi du cuivre, du fer, du manganèse, du zinc, du phosphore, du silicium, du sélénium; du cobalt, du chrome, du lithium, de l'or (ah bon ?)..Mais ce n'est pas tout : son pouvoir de reminéralisation est favorisé par la présence d'acides aminés, d'enzymes, de flavonoïdes, d'hormones végétales, d'anti-oxydants... - À tous ceux qui désirent retrouver de l’énergie


Anti inflamatoire et anelgésique : Parmi les composants les plus importants on retrouve deux hétérosides : le bétuloside et le monotropitoside. Ces composés libèrent par hydrolyse enzymatique du salicylate de méthyle qui est reconnu pour ses propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et diurétiques


Aussi, l’on constate l’amélioration des troubles de la peau. En soulageant le foie dans son fonctionnement, cette cure redonnera un superbe éclat aux peaux un peu ternes et évitera que printemps ne rime avec bourgeonnement cutané ! couleur, dermatoses, rétention d’eau, etc…D’ailleurs, la sève de bouleau peut également être appliquée en externe pour soulager les petites brûlures, diverses maladies dermatologiques bénignes ou encore pour stimuler la pousse des cheveux. De plus, elle favorise le désengorgement de tous les tissus, limitant la rétention d’eau et intervenant en particulier contre la cellulite. - Se montre aussi très efficace pour éliminer la peau d’orange et les oedèmes.


Votre cure de  sève de bouleau











Lire un article très complet >>ici

ATTENTION aux allergies au pollen du Bouleau >>

a sève de bouleau n’est pas un médicament

 La sève de bouleau fraîche naturelle est une  boisson, légèrement fermentée et très légerement sucrée, qui s’adresse à tous, y compris les enfants, tant ses bienfaits pour la santé sont importants. Aucun symptôme désagréable : pas de maux de ventre, pas de troubles intestinaux, ....

 La cure idéale consiste en une posologie de 100 à 250 ml par jour (1/4 de litre) à prendre en 2 ou 3 prises, pendant 21 jours, soit une cure de 2-5 litres.

 C’est ainsi que les résultats les plus remarquables se feront ressentir sur l’ensemble de votre organisme.

 En usage externe, la sève de bouleau est également reconnue pour ses effets sur les problèmes de peau ou sur le renforcement et la beauté de la chevelure.


RECOLTEZ  (vous même) LA SEVE DE BOULEAU







Vous pouvez récolter vous même votre sève de Bouleau.

Lire un article très complet >>ici

ATTENTION aux allergies au pollen du Bouleau >>

La sève de bouleau n’est pas un médicament

Récolte très facile à faire vous-même entre février et avril (c’est de la sève brute qui monte des racines vers les feuilles), juste avant l’apparition des bourgeons et des feuilles. Il suffit de faire un petit troudans l’arbre avec une mèche à environ 0,8-1 m de haut, introduire un petit tuyau diam 6-8mm, à 3 -5cm de profondeur  qui conduira la sève fraiche dans une bouteille). Ne pas oublier de reboucher le trou en fin de récolte  en partant avec une branchette mieux avec de la glue de jardinier. Ces arbres, loin d’en être affaiblis, s’en trouvent stimulés et renforcés pour la saison à venir. Ils produisent entre 30l et 80l de Sève brute pendant 3-5 semaines En Bretagne, je  récolte entre 0,2 l et 1 l/arbre/j. La sève est soit consommée fraîche (1 à 3 verres/j) pendant 3 semaines, soit pasteurisée, soit congelée soit conservée avec addition d’alcool, ou de clous de Girofle.